En 2018, Nathalie Broyelle récupère des affiches d’œuvre de BACON.
Elle se lance alors dans une déstructuration de l’œuvre affichée pour obtenir une œuvre complétement nouvelle. Des personnages naissent des formes originaires conservées, mais transformées. Il se peut qu’une petite partie de l’ancienne affiche continue d’apparaître.
En revanche, la thématique chromatique est inchangée. Cette série, dite des « BACON », se poursuit sur des toiles, où la chair dessinée devient, seule, sujet : corps certes dénudé mais la chair reste interdite.
Ces images parlent du sexe des femmes, à la fois source du plaisir et de la naissance, qui attise le désir, suscite le fantasme autant que la haine. S’il est consacré et adoré dans l’histoire de l’Humanité, il est aussi exilé, maudit, conspué, mutilé et interdit.

L’expression de l’extase ou de la souffrance est omniprésente sur tous les supports.

En 2019, Nathalie démarre en parallèle une série, avec une thématique très proche, intitulée « les Damnés ». Son idée centrale est de montrer que des personnages martyrisés, contorsionnés, en grande souffrance ont un esthétisme propre.
Un des tableaux de cette série a déjà été présenté à la messe des artistes 2019.

En 2020, les 2 séries se croisent, s’interrogent, se mélangent et se parlent.


L’expo « Chair Aimée », qui se déroulera du 08 mars au 3 avril 2020, 2 rue de Jussieu, à Nice, dans l’atelier « l’orange bleu » de Louis Dollé, présentera ces deux séries « Les Damnés » et « Art au Bacon », mais d’autres surprises comme ses dessins « Académico-Érotisant ».



Parallèlement, Nathalie Broyelle présentera un travail différent sur la femme, au théâtre Francis Gag du 6 mars au 14 mars, dans le cadre du festival Femme en scène.
Partenaire de ce festival, l’atelier « L’Orange Bleu » offrira à Nathalie de réaliser une performance dessin, le dimanche 8 mars, à l’occasion de la journée de la femme (vers 17 h, rue de Jussieu).

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Livre CHAIR AIMÉE, pour vous le procurer merci de me contacter : Tarif 31€

Je remercie Françoise Nahon de m avoir choisi cette année 2020 ( sous les recommandations de sveta marlier une amie artiste) pour faire partie de son Festival Femmes en scènes 2020.
Diffusion sur le tram
Exposition au Théatre francis Gag

Je remercie mon ami Artiste Louis Dollé, pour l expo perso qu il m a proposé de faire dans son école d Art l' orange bleu du 08 mars au 03 avril 2020.
Ecourtée des le 17 mars par les restrictions sanitaire COVID 19.
Mais ou j ai eu le privilège de rencontré Janaka Samarakoon qui m' a ecrit
un article sur https://artworks.city/portrait/chair-aimee-nathalie-broyelle-ecole-d-art-orange-bleu-nice/
et
realisé un  interview https://artworks.city/…/interview-avec-nathalie-broyelle-a…/
Interview exclusive artworks!
Comme si avoir l’encombrant Caravage (1571-1610) comme saint patron ne suffisait pas, Nathalie Broyelle place le trublion Francis Bacon (1909-1992) comme étoile polaire dans un ciel où elle cartographie, tout en clair-obscur, les confins d’une sexualité affranchie. Du maître italien, elle retient un esprit désacralisant et du provocateur anglais, une matière dépiautée. Mais en s’appuyant sur l’héritage de deux figures tutélaires qui célébraient un homoérotisme d’une vérité troublante, Nathalie Broyelle exalte un corps féminin sous l’emprise d’une sexualité débridée, salvatrice. Le désir y dispute l’effroi et le sacré le profane, alors que la répulsion carnassière d’une matière écorchée se mue allègrement en fascination charnelle.
Auteure d’une écriture plastique d’une volupté palpable, Nathalie Broyelle dévoile devant la caméra d’artworks! les rouages de sa pratique artistique qui vacille entre éros et thanatos.
par Janaka Samarakoon pour artworks! | 11/03/2020

Merci encore Janaka,  pour l article sur la messe des artistes ou mon tableau est mise en valeure : https://artworks.city/expositions/la-messe-des-artistes-2020-nice-saint-pierre-darene/
Diaporama