Nathalie Broyelle Plasticienne

Professeur de Dessin, penture





Nathalie Broyelle est diplômée de la villa Arson. Elle enseigne les arts Plastiques et le dessin en écoles d'Art et dans son atelier à Nice.
Elle pratique la peinture, en mixant les techniques, pour personnaliser son langage.
La féminité et la femme (dans sa sensualité ou son animalité) sont souvent le cœur de son travail.
Au travers de réinterprétation d'illustres personnages historiques, elle exerce une relecture de nos racines et de notre passé.
Son univers est fait de visages et de corps à la fois sublimés et malmenés avec un impératif de beauté.




Biographie complète :

Née en 1970 à Aix-en-Provence, Nathalie Broyelle arrive à Nice en 1983. Elle boucle  d’abord des études universitaires d’Administration Economique et Sociale, puis des études d’art à la Villa Arson.  Son travail est d’abord orienté vers la conception et la réalisation de costumes pour des modèles qu’elle met ensuite en scène dans des installations vidéo.
La création nourrissant rarement son auteur, elle exerce, en parallèle, la profession d’enseignante en Arts Plastiques en collège.
A l’époque, la féminité et la femme (dans sa sensualité ou son animalité) sont alors le cœur de son travail qui trouve sa pleine expression dans des œuvres peintes et dessinées.
Puis elle exerce dans les écoles d'arts appliqués (BTS MODE) et ateliers.
La possibilité et l’envie de créer est décuplée et au gré des rencontres, son travail plastique se densifie.
 
Le temps des premières expositions arrive (CAL de Nice, local du Trident, etc).
En 2012, elle participe à la manifestation collective "Artistes et politiques, personnages engagés", pour laquelle elle présente un travail graphique sur Marianne.
En 2013, à l’occasion d’une exposition au Trident, elle se plonge dans un univers bien différent "H"éros de Nissa, série qui lui permet de réinterpréter dans sa propre thématique d'illustres personnages historiques, Saintes et protectrices et légendes de la Countéa de Nissa.

En 2014 :
-A l’occasion de sa rénovation, elle expose à la Chapelle des Pénitents noirs de l’Escarene (exposition Black White Red sous l’égide des Association Artsens  et Carrefour du Paillon) un nouveau travail sur les pénitents, une relecture de nos racines et de notre passé. Elle y réexposera par la suite plusieurs fois.
- A l’automne 2014, la partie de sa série « H »éros, sur les Saintes dénudées et martyrisées, est enrichie et exposée à  la Galerie Arts SENS à Nice, présidée par Corinne Reinsh ; Nathalie y révèle un univers où visage et corps sont à la fois sublimés et malmenés avec un impératif de beauté           
- En décembre, elle participe à l’anniversaire des 150 ans de la CROIX ROUGE à travers une exposition et performance et elle offre le tableau ainsi réalisé : la Sainte universalité, pour qu’il soit vendu aux enchères.

En 2015 :
-En  association avec Corinne Reinsh, Nathalie présente la robe MEWE (une toile de voile transformée en kimono, entièrement peinte à la main...) lors d’un défilé de mode organisé au théâtre des variétés de Monaco au profit de l’Arche.
-Elle expose au Forum Jorge François à Nice, une nouvelle série sur la thématique « Entre ciel et terre », autour de l’image de son père.
-Elle participe aussi  à l’exposition « Jaune » à la galerie Arts Sens, avec son triptyque d’ enchevêtrement d’infidèles, ou les corps sont entre le figuratif et l abstraction.
-Elle expose à la chapelle de l’Escarène , sa Piéta de 4m sur 2m30, lors de l expo collective Hors champs.
Parallèlement , elle élabore  la robe de la reine des mai 2015 organisée conjointement par l'association NPT et la Ville de Nice
- Elle participe à l'exposition papillon à la la galerie Arts sens, avec sa série sur les chrysalides, et métamorphoses, impression numériques numérotées et signées sur plexis.
- Pour la saint narcisse, elle intègre le collectif d'artistes :  "Les urbains de minuit", et expose un des autoportraits d'une longue série ouverte pour l'occasion.

En 2016 :
-Elle relève le défi avec 54 autres artistes  de réaliser un ex voto géant pour Yves-Marie Lequin, aumônier des artistes à Nice.
L'oeuvre est à la fois collective et personnelle, et est exposé à la Galerie de Dominicains, et la messe des artistes en l'église Saint Pierre d'Arène. Elle est destinée à être itinérante, et partir visiter d autres villes.
-elle expose, une Série de Christ gisant en croix, dans la chapelle St Pierrre , sur l ile de st Honnporat, puis à la Chapelle des Pénitents noirs de l' Escarène.
Son intention : A partir d’un drapé, suggestion du Christ en croix et rappel à un gisant sculpté en marbre, mais aussi évocation du linceul, sainte relique de Turin.
-elle expose avec le collectif Artsens,  sur La métamorphose du papier à la maison de l environnement à Nice, exposition qui se poursuivra à la bibliothèque de la Fac de droit de Nice.
Son  oeuvre réalisée à  partir de livre, reconstitue  la source originelle : un tronc d ‘arbre.

En 2017 :
-Nathalie Broyelle est devenue professeur de graphisme depuis 2ans en école d arts appliquée ( ILEC).
Tout naturellement influencée par son travail quotidien, elle détourne pour la messe des artistes, intitulé EXODE, les panneaux de signalisation EXIT...
Elle se lance dans l illustration de roman de science fiction jeunesse "Anais ou l univers fécond", de Joelle Lanteri . Livre qui verra le jour sur E BOOK, fin oct.

En 2018 :
Suite au repérage de  l'oeuvre qu'elle  a exposé lors de la Messe des artistes 2018, à l'église st Pierre d'Arène, intitulé "les artistes font leur cirque", l'équipe du Off de la Biennale de Saint-Paul de Vence l'invite à participer à l'exposition qui aura lieu du 8 juin au 2 septembre à la Collégiale, au coeur du village.
Le thème de la Biennale est "La Méditerranée".
 
A vous de regarder, de découvrir et d'apprécier.